Bon Plan IEF #8 – Élever votre enfant sans violence, comment faire ?

En ce moment, vous l’aurez peut-être remarqué, revient le débat sur les violences ordinaires, dites “éducatives” (autrement dit VEO) avec l’intervention de Regina Jensdottir, cheffe de la division des droits des enfants au Conseil de l’Europe, qui explique que la préconisation du “time out” (le fait d’isoler un enfant dans sa chambre), est “obsolète” et va être “retravaillée”. Le Conseil de l’Europe a par la suite confirmé ne plus promouvoir cette punition, après des demandes de plusieurs associations. Depuis, c’est le festival des “on ne peut plus rien dire ou faire”, “bouh les enfants rois”, “ouin ouin le laxisme”, etc. 

Sortir de la position adultiste

Ces réactions sont peu surprenantes puisque la plupart d’entre nous avons grandi avec des injonctions adultistes, sans être vraiment considérés comme des personnes à part entière, puisque nous devions juste obéir. Ces adultes d’aujourd’hui ont très probablement manqué d’empathie et d’amour inconditionnel lorsqu’ils vivaient, enfants, une violence, une humiliation, une injustice. Mais c’est un choix de perpétuer ces “habitudes” éducatives, c’en est un autre d’apprendre à faire autrement. Parce que non, respecter un enfant, l’élever sans violence ne fera pas de lui un enfant-roi (sous entendu, un enfant capricieux qui n’a aucune limite), bien au contraire.

Tout ce qu’un enfant fait, il a appris à le faire.

Laurence Dudek

Apprendre à faire autrement

Non seulement, c’est un choix de casser le cercle vicieux des violences, mais c’est un choix courageux, car il est trop souvent encore incompris (par ces mêmes personnes qui critiquent sans avoir essayé). Heureusement, grâce aux récentes études sur les neurosciences, qui tendent à être relayées de plus en plus grâce aux réseaux sociaux, grâce aux cercles de parents qui échangent entre eux, grâce à un accès plus large à ces méthodes alternatives, on retrouve de la force dans nos convictions et, petit à petit, les graines de la non-violence ont été semées, et commencent à germer. C’est ce que nous avions à cœur de faire aujourd’hui, dans cette nouvelle période de débat sur les VEO, vous offrir un Bon Plan à vous, parents (notamment les parents en IEF qui sont quasiment H24 avec leurs enfants), pour vous accompagner dans cette démarche d’éducation respectueuse et non violente.

Catherine Dumonteil Kremer

Catherine Dumonteil-Kremer, pionnière de la parentalité positive, a commencé sa carrière professionnelle en tant que travailleuse sociale dans les quartiers Nord de Marseille. Elle a ensuite enseigné les sciences médico-sociales jusqu’en 1999, période pendant laquelle elle prend six ans de congé parental et expérimente le maternage proximal. Elle est également consultante familiale, formatrice aux techniques de communication, éducatrice Montessori.

En 2003, elle instaure la Journée de la non-violence éducative en France.

Catherine Dumonteil-Kremer est aussi à l’origine du concept de parentalité créative autour duquel elle crée de nombreux ateliers et formations. En effet, depuis 2009, elle forme des consultants et accompagnants en parentalité. Avec l’appui de ce réseau, elle a mis en place fin 2017 un numéro d’appel gratuit pour soutenir les parents en difficulté, SOS parentalité. En 2012, elle crée le premier magazine spécialisé dans la parentalité positive, PEPS magazine, dont elle est rédactrice en cheffe. Elle anime des ateliers pour parents et des conférences en France et en Europe.

La parentalité “positive” : un cadeau pour vos enfants, et pour vous !

A l’occasion de la journée de la non violence éducative, Catherine Dumonteil-Kremer a publié une brochure, en libre accès, intitulée Colère, punitions-récompenses : comment s’en sortir ? en 2017. Elle a été mise à jour en 2019 avec cette nouvelle brochure Sans fessée, comment faire ? Parce que oui, même quand on veut bien faire, nos attentes ne correspondent pas toujours à la réalité. On prend conscience que, même en faisant du mieux que l’on peut, il y a des choses qui nous échappent et qui nous font bouillir de l’intérieur. On se sent parfois désemparés, on n’avait pas anticipé une telle réaction, et on peut avoir l’impression de manquer d’outils pour gérer au mieux ces situations. Et ces outils, vous les trouverez certainement dans ces deux brochures.

Quel est le programme ? 

Dans la première brochure, vous trouverez tout d’abord une liste un peu particulière mais tellement utile ! Elle a été appelée : “Nos anti-pétages de plomb les plus efficaces” et elle porte bien son nom. Elle envisage différentes situations de la vie quotidienne, très concrètes, mais aussi avec beaucoup d’humour, et nous apporte des solutions à chacun des problèmes abordés. Elle est suivie d’un dossier : Punition-récompense, la valse de la manipulation. En effet, la méthode de punir ou récompenser un enfant pour son bon ou mauvais comportement peut sembler efficace sur le moment, mais peut avoir des conséquences néfastes sur le long terme. Et pour finir, il nous est proposé une liste de livres sur l’éducation pour renforcer nos connaissances sur le développement des enfants. 
Dans le second livret, on commence par reprendre les bases et on fait le point sur les émotions et les pensées qui peuvent nous traverser dans une situation difficile afin de continuer sur des propositions concrètes pour les vivre le plus sereinement possible. Nous pouvons aussi retrouver des tips pour gérer notre colère lorsqu’elle nous submerge (spoiler alert : prenez soin de vous). Ensuite, nous retrouvons une partie sur Alice Miller et sa réflexion sur la fessée. Évidemment, il n’y a pas de “bonne fessée”, ce sont des gestes tellement “ordinaires” dans la vie de la plupart des familles (pour rappel, plus de 8 parents français sur 10 assurent avoir recours à des violences dites éducatives, selon la Fondation pour l’enfance), que beaucoup ignorent qu’ils peuvent avoir des effets dangereux sur les enfants. Enfin, comme pour la première brochure, vous trouverez une bibliographie avec toutes les références en matière d’éducation respectueuse et épanouie.
Nous espérons que ce bon plan IEF spécial parents vous plaira, n’hésitez vraiment pas à relire ces brochures autant que nécessaire, et à partager cet article d’intérêt général.


Bons plans I.E.F. : Retrouvez un nouveau bon plan tous les lundis matins, à 7h.

Pour partager vos bons plans IEF : bons-plans-ief@vivreenfamille.org

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.