Le dossier pédagogique

L’instruction en famille est un droit. Cependant, pour que cela le reste, nous sommes soumis à une enquête de la mairie tous les deux ans et un contrôle de l’inspection académique une fois par an afin d’attester que l’enfant reçoit bel et bien l’instruction nécessaire et adaptée à ses capacités pour atteindre le socle commun. Pour en savoir plus sur les démarches nécessaires et l’aspect légal de l’instruction en famille, vous pouvez vous référer aux articles de la catégorie « Tout savoir sur l’IEF – Que dit la loi / l’IEF ? »

Afin que le contrôle pédagogique se déroule dans les meilleures conditions pour vous, et surtout, pour votre enfant, vous pouvez préparer un dossier dit pédagogique (justement). Vous pourrez l’envoyer au DSDEN (Directeur académique des services de l’Éducation nationale) ou directement aux personnes mentionnées dans le courrier afin qu’elles puissent en savoir plus sur votre quotidien et vos enfants avant votre rencontre. N’hésitez pas à en imprimer une copie que vous pourrez garder vers vous le jour de l’entretien. Ce dossier n’est en aucun cas un dossier d’évaluation. Il doit permettre d’établir le dialogue et conserver un lien rassurant avec l’administration de l’Éducation nationale.

Que mettre dans votre dossier pédagogique ? 

Vous pouvez y notifier tout ce qui vous semble important, nécessaire, pourvu que vous ne sortiez pas du cadre légal. Avant de le rédiger, n’hésitez pas à vous remémorer les attentes et limites du contrôle. Je ne suis pas sûre que l’inspecteur soit très intéressé par la luxation de la hanche de Mamie Martine ou de la castration récente de votre chat. 

Si vous êtes en panne d’inspiration, voici quelques éléments que vous pouvez mentionner. Bien sûr, libre à vous d’en ajouter ou d’en retirer, ce ne sont que des idées !

  • Comme dans tout dossier, une présentation agréable avec un sommaire peut-être un plus. 
  • Vous pouvez faire un rappel des lois qui encadrent l’instruction en famille et les contrôles. 
  • Si votre enfant suit un planning, n’hésitez pas à le retranscrire. Si non, vous pouvez en dire plus sur l’organisation de vos journées/semaines. Même si votre planning n’est pas toujours respecté, cela peut rassurer l’inspecteur s’il est un peu frileux par rapport aux postures parentales qui s’éloignent trop du fonctionnement scolaire. 
  • Si votre enfant suit des cours par correspondance, vous pouvez joindre les bulletins. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à présenter et faire le lien avec des apprentissages scolaires même lorsque ceux-ci ont été étudié de façon informelle : tables de multiplications, activités autour des continents, conjugaison, … 
  • Vous pouvez présenter une liste des supports utilisés (physiques, mais vous pouvez aussi mentionner les sites internet dont vous vous inspirez). 
  • Vous pouvez bien entendu parler de votre enfant. Qui est-il ? Le présenter en amont permettra aux personnes qui le rencontrent de s’adapter à lui mais également d’adapter les activités demandées. Si vous précisez que votre enfant se montre très à l’aise à l’oral mais manifeste plus de réserve à l’écrit, l’inspecteur doit normalement en tenir compte. Présenter son caractère, sa personnalité pour qu’il s’adapte à lui et que le contrôle se passe dans les meilleures circonstances.
  • Si celui-ci présente des problèmes de santé qui peuvent poser problème à son instruction ou demande une adaptation particulière de l’instruction et du contrôle, précisez-le également. Inutile de joindre des certificats médicaux qui sont des documents confidentiels mais vous pouvez les garder à proximité lors de la rencontre afin de les présenter.
  • Vous avez le droit de ne pas suivre directement le programme de l’Éducation nationale et de ne présenter aucun travail formel. Vous n’êtes pas obligés de présenter des cahiers et fiches d’activités. Comme vous avez le droit de suivre un emploi du temps très strict avec des exercices écrits quotidiens. Vous pouvez piocher à droite, à gauche, dans les différentes pédagogies. Vous pouvez en suivre une en particulier, comme n’en suivre aucune. Bref, à partir du moment où votre enfant reçoit une instruction, vous êtes libre de procéder comme bon vous semble tant qu’elle répond aux besoins de celui-ci. Pour que les choses soient plus claires, n’hésitez pas à l’expliciter dans votre dossier. 
  • Si vous passez un certain temps sur un thème, vous pouvez expliquer comment vous l’abordez et pourquoi vous avez choisi celui-ci. 
  • Si votre enfant est lecteur, pourquoi ne pas mentionner les livres lus récemment ou depuis le début de l’année (« scolaire ») ? 
  • Vous pouvez parler des travaux manuels ou collections de votre enfant.
  • Les passions du quotidien peuvent être intéressantes également. Certains inspecteurs ou conseillers pédagogiques ciblent précisément ces passions pour ouvrir le dialogue avec l’enfant et parfois leur proposer des exercices en lien avec celle-ci afin de susciter leur intérêt. 
  • On sait que le manque de socialisation est une crainte courante pour ceux qui ne pratiquent pas l’IEF (instruction en famille) donc parler des activités ou sorties peut rassurer sur ce point. En plus d’apporter une nouvelle preuve de l’instruction (une rencontre IEF au pavillon des sciences par exemple)… 
  • Certaines familles joignent des photos au dossier pour l’illustrer.

En conclusion, il est souvent conseillé d’envoyer un dossier pédagogique aux personnes qui viendront rencontrer votre (vos) enfant(s) quelques temps avant, afin qu’elles puissent apprendre à le connaître, connaître vos méthodes d’instruction et, de cette façon, adapter au mieux le rendez-vous. Les exercices et l’attitude de l’inspecteur/inspectrice et du ou de la conseiller(e) pédagogique devrait être plus en adéquation avec vos habitudes. N’hésitez pas à refaire le point sur le cadre légal de ces entretiens afin de savoir à quoi vous attendre en vous référant aux articles présents dans la catégorie mentionnée plus haut ou auprès d’associations comme UNIE.


Article écrit par Chloé, de La Famille Gwaï


Illustration par : @amphigary (instagram) / @amphigary (facebook) / amphigary@icloud.com


Retrouvez @vivreenfamille sur facebook, instagram et twitter !

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.