[🍀CONCOURS] 1 abonnement annuel au magazine alternatif « Fanette et Filipin » à gagner !

[LIEN VERS LE CONCOURS FACEBOOK]

 

Savez-vous que la violence et donc le stress empêchent un bon développement de l’enfant et donc en découle de mauvais apprentissages ? C’est pourquoi nous avons fait le choix d’accompagner respectueusement nos enfants de par une posture sans VEO (Violences Educatives Ordinaires)  et en a donc découlé notre choix d’instruire nos enfants en famille. Nous sommes donc, tout au long de l’année, en recherche de supports dépourvus de VEO… et ce n’est pas une mince affaire ! C’est pourquoi chez vivreenfamille.org nous nous affairons à partager toutes nos ressources aux familles qui nous suivent, tous nos bons plans pour l’IEF, etc. Pour cette année 2018, nous vous avons partager une centaine d’articles. Parmi les bons plans que nous vous partageons tous les lundis matins à 7h, nous vous avions partagé notre coup de cœur pour le magazine alternatif Fanette et Filipin : Bon plan IEF #22 – Le journal de Fanette et Filipin (un exemplaire gratuit du magazine alternatif) 🍀 Continuer la lecture de « [🍀CONCOURS] 1 abonnement annuel au magazine alternatif « Fanette et Filipin » à gagner ! »

IEF (Instruction En Famille) sans VEO (Violences Educatives Ordinaires), POUR UNE INSTRUCTION RESPECTUEUSE DE L’ENFANT

Cette liste est publiée pour aider les parents à prendre conscience de leur propre ressenti concernant le souvenir de leur propre enfance si certains points de la liste s’y réfèrent. Cette liste est également présente pour accompagner les familles, pour une instruction respectueuse de l’enfant, pour une IEF sans VEO.

 

Continuer la lecture de « IEF (Instruction En Famille) sans VEO (Violences Educatives Ordinaires), POUR UNE INSTRUCTION RESPECTUEUSE DE L’ENFANT »

Les jeux vidéos en IEF (Instruction En Famille) – Les points positifs des jeux en ligne

Les jeux vidéos en IEF

Beaucoup d’adolescents instruits en famille sont passionnés par les jeux vidéos et le monde de l’informatique en général. C’est un moyen comme un autre de sociabiliser, au travers des échanges avec les autres joueurs.

Continuer la lecture de « Les jeux vidéos en IEF (Instruction En Famille) – Les points positifs des jeux en ligne »

[DIVORCE] Le choix du mode d’instruction revient à quel parent ?

Que ce soit pour aller d’une école publique vers une école privée, d’une école vers l’Instruction En Famille, le choix de l’instruction doit être décidé par une personne bénéficiant de l’autorité parentale sur l’enfant.

 

En France, les parents d’enfants âgés entre 6 et 16 ans ont plusieurs solutions pour instruire leurs enfants. Idéalement et le plus souvent, c’est un choix que les parents prennent ensemble.

En cas de divorce, si un parent n’est pas d’accord avec le choix de l’autre parent, les parents pourront alors donner la décision du choix d’instruction à un juge, qui en fonction de l’âge et les capacités physiques et psychologiques de l’enfant, prendra la décision qu’il jugera la plus adaptée. Peu importe que ce soit le parent hébergeant (celui qui a le + de temps de garde, et donc celui à qui l’enfant est à charge administrativement)  ou le parent non-hébergeant (celui qui a 1 week-end sur deux, par exemple) qui fait la demande ; les deux parents ont autant de poids dans la prise de décision puisqu’ils ont tous les deux l’autorité parentale.

En général, c’est la situation qui était d’actualité avant le divorce, qui fait choix.

 

Par exemple :

L’enfant était scolarisé avant le divorce. Continuer la lecture de « [DIVORCE] Le choix du mode d’instruction revient à quel parent ? »

[Frise chronologique familiale] Expliquez toute sa vie à votre enfant !

  • La date de naissance de chacun de ses arrières grands-parents,
  • le jour de rencontre de ses grands-parents,
  • le mariage de ses grands-parents,
  • la date de naissance de ses parents,
  • le mariage de ses parents,
  • le jour de sa naissance,
  • le divorce de ses parents,
  • le jour où votre enfant à rencontrer sa nouvelle belle-mère,…

Pensez-vous que votre enfant saurait situer tous ces événements sur une frise chronologique ?

C’est très difficile, lorsque l’on est enfant, d’arriver à situer les événement dans le temps. Continuer la lecture de « [Frise chronologique familiale] Expliquez toute sa vie à votre enfant ! »

Choix de l’instruction : Subi ou choisi ?

Choix de l’instruction rime-t-il avec désinformation ?

Dès votre naissance, vous avez hérité du mode éducatif parental et sociétal, par l’exemplarité. Puis, vous avez eu vos propres enfants, vous avez pris le temps de faire connaissance avec ce nouveau rôle de parent. Il est possible que vous ayez conservé la même posture que vos parents ont choisi pour vous, soit en partie seulement, en modifiant quelques points, soit en ayant complètement changé et opté pour l’opposé, ou bien encore en faisant un mélange de tout ça et choisi une autre façon (la vôtre !) de voir les choses, tout simplement.

Même s’il est vrai que l’on répète trop souvent les schémas reçus, parce que de vieux réflexes ancrés en nous viennent brouiller nos idées, et cela même si l’on a voulu complètement changer de mode éducatif. Une chose est sûre, vous avez choisi un mode éducatif et vous faîtes de votre mieux selon vos convictions. Avec cela se mélangent également les choix de votre conjoint·e, bien entendu.

Mais pour l’instruction ? Qu’en est-il ?

Est-ce que vous offrez le même genre d’instruction que celle dont vous avez bénéficié ? Selon ce que vous ont inculqué vos parents, est-ce que vous avez suivi par réflexe le même choix pour l’instruction de vos enfants que celle que vous avez reçue ? Est-ce que, comme pour l’éducation, il vous est difficile de sortir du modèle, du schéma parental ? Difficile de s’en défaire ? Pendant qu’ils sont encore enfants, il est alors encore temps de vous poser quelques questions et de faire des recherches sur le sujet. Et si ce n’est pas déjà fait, nous nous en sommes posées pour vous et nous vous partageons nos réponses et réflexions sur ces sujets.

Choisissez-vous ou subissez-vous une instruction pour vos enfants ?

En France, c’est un fait : l’instruction est obligatoire entre 6 ans et 16 ans. C’est donc votre devoir de parents de faire en sorte que votre enfant atteigne -au moins- les connaissances du socle commun à l’âge de 16 ans. Pour cela, vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous. Votre enfant est-il au courant que plusieurs modèles d’instruction existent ? Lui avez-vous posé la question ? Et vous, êtes-vous au courant de toutes les possibilités qui s’offrent à vous ? Nous vous en présentons quelques-unes d’entre elles : Continuer la lecture de « Choix de l’instruction : Subi ou choisi ? »

Worldschooling : Expérimenter le monde c’est notre salle de classe !

Cette façon de vivre est surement la plus poussée dans le monde de l’informel.

Les familles pratiquant le worldschooling voyagent, vont à la rencontre du monde, découvrent et s’épanouissent à travers le monde entier.

planet-and-people

Le worldschooling combine apprentissage par les expériences et apprentissage par des échanges culturels. Cela engendre une communauté dont les origines couvrent le monde, représentant différentes nationalités, cultures et visions du monde qui comprend des élèves, des aventuriers, des familles de toutes les tailles, des personnes de tous les âges.

Grâce aux différences, les occasions d’apprendre des uns des autres, d’élargir sa vision du monde, de voyager en toute sécurité, d’apprendre plus profondément et de créer des amitiés durables sont plus nombreuses et l’apprentissage collaboratif permet aux worldschoolers de devenir des citoyens conscients à l’échelle mondiale.

Informel/unschooling : La vie en famille, pas d’apprentissages imposés

La plupart des familles qui instruisent en famille de manière informelle ont du matériel pédagogique à disposition des enfants mais ne leur impose pas de temps de travail. L’apprentissage passe par l’enthousiasme, le jeu.  L’enfant apprend de tout, partout et tout le temps, il prend exemple sur son entourage. Cette posture demande aux parents d’être attentifs aux besoins et envies des enfants, et d’y répondre, de préférence, dans la même période.

Continuer la lecture de « Informel/unschooling : La vie en famille, pas d’apprentissages imposés »

La pédagogie Decroly, « Une éducation pour la vie, par la vie »

Rendons-nous chez nos voisins belges pour rencontrer le fondateur de la méthode globale. Ovide Decroly est né dans un milieu bourgeois, en 1871, à Renaix. Il s’intéresse très tôt aux sciences humaines. C’est donc tout naturellement qu’il entreprend des études de médecine avec un intérêt particulier pour le cas des enfants “déficients”.

En 1901, il ouvre sa propre maison à ses petits patients, mentalement diminués, pour fonder  « l’Institut d’Enseignement Spécial – Laboratoire psychologique du Dr Decroly ». Il est convaincu que les enfants atypiques ont les mêmes compétences que les enfants dits “normaux”. La seule différence réside dans leur lenteur. C’est ce qui, d’ailleurs, lui a servi à identifier clairement les étapes de l’apprentissage. En 1907, il crée sa propre école publique, l’Ermitage, au sein de laquelle il transpose sa méthode. C’est un véritable succès.

En 1920, il devient professeur universitaire à Bruxelles et fonde un an plus tard la Ligue Internationale de l’Éducation Nouvelle.

 

Un projet autour d’une idée pivot

Pour notre éducateur, une instruction qui ne s’articule pas autour du quotidien de l’enfant est vouée à l’échec. Les enseignements doivent avoir du sens et doivent pouvoir s’appliquer dans sa réalité. Et le meilleur moyen de le stimuler est de susciter sa curiosité naturelle en faisant appel à sa sensibilité.

 

Les centres d’intérêt

Selon lui, les besoins vitaux du quotidien sont les suivants : se nourrir, se défendre, lutter contre les intempéries et agir. Ce sont ces actions qui définissent le fil conducteur des apprentissages. De ceux-ci, sont extraits les centres d’intérêts de l’apprenant. En général, on retrouve les  thèmes suivants : la famille, l’école, les animaux, les végétaux et l’Homme.

Toutes les activités qui en découlent doivent faire appel à sa sensibilité, sa créativité, ses compétences exécutives et cognitives :

  • Travaux manuels.
  • Travaux de recherche.
  • Sorties en classes vertes.
  • Confection d’un journal.
  • Confrontations des idées.

 

L’objet “surprise”

En début d’année, l’enseignant apporte un objet “surprise”. Il est dissimulé dans un sac. Les écoliers sont intrigués. Ils le palpent, le sentent, le soupèsent et émettent des hypothèses. Que peut donc bien être cette chose ? Une fois qu’elle a été dévoilée, certains comparent, d’autres trient selon l’ordre de grandeur ou de couleurs. La classe en discute, échange ses connaissances et donne son point de vu. Le tout, sous le regard bienveillant du professeur qui observe attentivement la scène tout en suscitant subtilement des questionnements. C’est à partir de ce moment qu’un projet transdisciplinaire se monte. Il se prolongera toute l’année. Continuer la lecture de « La pédagogie Decroly, « Une éducation pour la vie, par la vie » »