Choix de l’instruction : Subi ou choisi ?

Choix de l’instruction rime-t-il avec désinformation ?

Lorsque vous êtes nés, vous avez hérité du mode d’éducation que vos parents vous ont montré. Puis, vous avez eu vos propres enfants, vous avez pris le temps de faire connaissance avec ce nouveau rôle de parent.

Il est possible que vous ayez suivi le style d’éducation que vos parents ont choisi pour vous, soit en partie seulement, en modifiant quelques points, soit en ayant complètement changé et opté pour l’opposé, ou bien encore en faisant un mélange de tout ça et choisi une autre façon (la vôtre !) de voir les choses, tout simplement.

Même s’il est vrai que l’on répète trop souvent les schémas reçus, parce que de vieux réflexes ancrés en nous viennent brouiller nos idées, et cela même si l’on a voulu complètement changer de mode éducatif.

 

Une chose est sûre, vous avez choisi un mode éducatif et vous faîtes de votre mieux selon vos convictions.

Avec cela se mélangent également les choix de votre conjoint·e, bien entendu.

 

Mais pour l’instruction ? Qu’en est-il ?

Est-ce que vous offrez le même genre d’instruction que celle dont vous avez bénéficié ?

Selon ce que vous ont inculqué vos parents, est-ce que vous avez suivi par réflexe le même choix pour l’instruction de vos enfants que celle que vous avez reçue ?
Est-ce que, comme pour l’éducation, il vous est difficile de sortir du modèle, du schéma parental ?
Difficile de s’en défaire ?

Pendant qu’ils sont encore enfants, il est alors encore temps de vous poser quelques questions et de faire des recherches sur le sujet. Et si ce n’est pas déjà fait, nous nous les sommes posées pour vous et nous vous partageons nos réponses et réflexions sur ces sujets.

Choisissez-vous ou subissez-vous une instruction pour vos enfants ?

En France, c’est un fait : l’instruction est obligatoire. Entre 6 ans et 16 ans.

C’est donc votre devoir de parents de faire en sorte que votre enfant atteigne -au moins- les connaissances du socle commun à l’âge de 16 ans.

Pour cela, vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous.

Votre enfant est-il au courant que plusieurs modèles d’instruction existent ?

Lui avez-vous posé la question ?

 

Et vous, êtes-vous au courant de toutes les possibilités qui s’offrent à vous ?

Nous vous en présentons quelques-unes d’entre elles : Continuer la lecture de « Choix de l’instruction : Subi ou choisi ? »

Familles recomposées : Choisissez un nom pour votre maison

 

  • Nom de famillenom masculin (latin nomen, -inis), un nom de famille en France est un mot attribué à une famille pour la distinguer des autres familles composant un groupe social.

 

Au sein d’une famille recomposée de 4 personnes, il peut y avoir 4 noms de famille différents.

Alors êtes-vous quand même une vraie famille ? Formez-vous donc une seule et unique famille ?

Et vos enfants, comment le perçoivent-ils ? Continuer la lecture de « Familles recomposées : Choisissez un nom pour votre maison »

Vous ne pouvez pas remplir le réservoir de votre enfant si le vôtre est vide

Si vous n’avez pas rempli votre propre réservoir d’amour, vous aurez bien du mal à remplir celui de votre enfant.

Il y a plus d’un mois, nous vous avions donné plusieurs pistes pour remplir le réservoir affectif de votre enfant. Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques clés pour vous-même. Pour VOUS remplir d’amour et d’énergie positive. Vous allez apprendre à vous rendre plus disponible. Rappelez-vous les jours où vous êtes débordé·e, vous pouvez parfois vous sentir démuni·e, incapable de proposer de belles idées pour accompagner votre enfant et du coup vous culpabilisez parce que vous n’avez pas l’énergie que vous souhaiteriez avoir. Toute l’énergie nécessaire pour votre enfant. Voici donc diverses possibilités pour remplir votre propre réservoir : Continuer la lecture de « Vous ne pouvez pas remplir le réservoir de votre enfant si le vôtre est vide »

Comment avez-vous rempli le réservoir affectif de votre enfant ce matin ?

Pour remplir son réservoir affectif, votre enfant a besoin de votre attention.
Il a besoin que vous soyez pleinement avec lui, quelques instants. Et ce, tous les jours. C’est un investissement -de temps- rentable sur le court mais aussi sur le long terme. Plus vous le ferez, moins il y aura de crises, de colère, de tristesse. Et vous savez quoi ? C’est magique : ça rempli le votre aussi -de réservoir- !

Le faire le matin est indispensable pour que votre enfant puisse partir vivre sa journée avec un réservoir bien rempli, pour “affronter” sa journée.
Toutes les éventuelles frustrations de la journée seront ainsi plus faciles à aborder.

Le faire le soir est vivement recommandé afin de “réparer” les blessures de la journée qu’il a du affronter seul. C’est également un moment important pour que votre enfant puisse se confier à vous, rejouer les scènes vécus, etc.

Mais alors, comment remplir le réservoir affectif de votre enfant, chaque jour ?

Continuer la lecture de « Comment avez-vous rempli le réservoir affectif de votre enfant ce matin ? »

Savez-vous pourquoi vos enfants grandissent plus vite pendant les vacances d’été ?

C’est vrai, à la rentrée de septembre, on dit souvent des enfants qu’ils ont beaucoup changé, quand ils reviennent des grandes vacances d’été.
Waw, qu’est ce qu’ils ont muri !, changé !, grandi!.
Ils parlent mieux, ils sautent mieux.
Ils ont plus confiance en eux.
Mais alors, pourquoi ?
Grâce au soleil et la chaleur ? Non, non : on a envoyé une famille pour juillet et août au pôle nord et je vous assure que leurs trois enfants sont revenus changé quand-même 😉
Mais alors quel est le point commun entre tous ces enfants ? Vous y avez déjà réfléchi ? Continuer la lecture de « Savez-vous pourquoi vos enfants grandissent plus vite pendant les vacances d’été ? »

Que comprend votre enfant lorsque vous lui dîtes “Je t’aime” ?

Dîtes-vous “je t’aime” à votre enfant ?

Pour la plupart d’entre eux, nos parents ont reçu peu, voire pas du tout, de “je t’aime” alors ils ont fait beaucoup d’efforts et ont appris, comme ils ont pu, à exprimer leurs amours. Lorsque nous étions enfants, nous avons reçu -pour ceux qui ont de la chance-, des “je t’aime” lors du coucher, ou lors de trop rares fois dans des moments de complicité.

 

 

Alors, à nous, nouvelle génération de parents, de ENCORE progresser, d’encore et toujours plus exprimer nos sentiments à nos enfants. Si on y regarde bien, “JE T’AIME” est finalement une phrase qui n’évoque pas grand-chose dans la tête d’un petit. Ils se rendent évidemment bien compte quand vous les regardez avec tendresse, de tout l’amour que vous leur envoyez… Mais si on écoute uniquement les mots, sans les émotions

Que veut vraiment dire “je t’aime” ? Continuer la lecture de « Que comprend votre enfant lorsque vous lui dîtes “Je t’aime” ? »