Informel/unschooling : La vie en famille, pas d’apprentissages imposés

La plupart des familles qui instruisent en famille de manière informelle ont du matériel pédagogique à disposition des enfants mais ne leur impose pas de temps de travail. L’apprentissage passe par l’enthousiasme, le jeu.  L’enfant apprend de tout, partout et tout le temps, il prend exemple sur son entourage. Cette posture demande aux parents d’être attentifs aux besoins et envies des enfants, et d’y répondre, de préférence, dans la même période.

Cet article sera complété plus tard. Nous avons d’autres priorités 💪

Il existe de nombreux sites ayant déjà détaillé ce qu’est la posture unschooling. Nous vous invitons à vous y référer en attendant notre article détaillé !

2 réponses sur “Informel/unschooling : La vie en famille, pas d’apprentissages imposés”

  1. Bonsoir, dans l’idée de déscolariser notre fils tdah car son ecole, son enseignante ignorante de son handicap malgré nos explications l’enfonce jour après jour.
    S’agissant pour nous d’une probable nouvelle organisation :
    ▪︎ Combien de temps les enfants passent à travailler par jour? (Notre fils est allergique au travail scolaire, grâce au manque de bienveillance de ces différents enseignants sauf l’année du cp, il est dégoûté !!)
    ▪︎ j’ai compris quil y a des contrôles: quels sont les fréquentations? Et si l’enfant travaille pas assez? Sachant qua lecole il ne fait vraiment pas grand chose et les résultats très mauvais!
    ▪︎Et comment arrivez à combler les relations sociales ?
    ▪︎ Est ce que l’inspection académique doit accepter?
    Merci beaucoup pour les réponses.

    1. Bonjour, tout d’abord désolée pour le délai de réponse ! Je vais essayer de répondre le plus clairement possible à vos interrogations.
      – Concernant le temps de travail : c’est vraiment propre à chacun. Il faudra d’abord vous déscolariser physiquement et mentalement, prendre le temps de souffler, de réaliser que vous êtes sortis du système et que vous pouvez désormais travailler à votre rythme, et en respectant les goûts, les envies et les besoins de votre enfant. Certaines familles ne travaillent pas du tout et font tout en informel : l’enfant apprend en vivant, tout simplement.
      – Le contrôle obligatoire est annuel, ils peuvent revenir une 2ème fois s’ils ne sont pas satisfaits – dans les faits, ça reste peu fréquent, c’est vraiment quand il y a un défaut d’instruction. Pour les délais légaux, vos propres déclarations, et leurs exigences, je vous invite à vous rapprocher du site
      UNIE (http://association-unie.fr/index.php/documents-a-telecharger/declarations-dief/)
      – Les relations sociales sont en fait bien plus aisées en IEF qu’en école classique : l’enfant voit qui il veut, quand il le veut. Il peut aussi fréquenter toutes sortes de gens, et d’âges très variés.
      – la déscolarisation est un droit, ils ne peuvent pas vous le refuser.

      N’hésitez pas à nous recontacter si toutefois vous avez d’autres questions.

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.