La pédagogie Decroly

L’organisation de l’enseignement en quatre « centres d’intérêt » :

se nourrir, se protéger contre les intempéries, se défendre contre les dangers, travailler et se récréer socialement.

Chaque centre d’intérêt est travaillé toute une année scolaire par toute l’école;
L’apprentissage se construit « du concret vers l’abstrait » ; l’observation sur le terrain (soit dans le milieu proche chez les petits puis au travers d’excursions et/ou de voyage) sert, chaque fois que possible, à l’acquisition par la démarche inductive de savoirs et de compétences;
L’usage de cahiers et de panneaux muraux élaborés par les élèves remplace les manuels traditionnels. Les recherches personnelles ou en groupe sont fréquentes, l’enseignant restant le garant qu’elles sont cohérentes avec le processus d’apprentissage ;
Dans le cadre d’une approche globale et pour assurer la diversité de l’expression, chaque classe crée (scénario-dialogues-décors) une pièce de théâtre chaque année ;
Chaque classe est perçue comme un microcosme démocratique où – comme dans la vie normale – les choses se font et se défont : les erreurs ou fautes doivent être naturellement réparées ;

En dehors de la pédagogie Freinet, cette éducation a rarement pour cadre l’enseignement public. Elle se rencontre surtout dans des établissements d’enseignement privés ou dans le cadre de l’instruction en famille (homeschooling ou nonschooling).

2 réponses sur “La pédagogie Decroly”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.