Bon plan IEF #52 – Quiz gratuit « T’es COP ou t’es pas COP ? »

Nous savons à quel point la nature est précieuse et fragile. Nous devons transmettre aux générations futures la nécessité et l’urgence de préserver la biosphère. Dans cette optique, nos enfants doivent être sensibilisés dès leur plus jeune âge. Cela commence dès leurs premiers instants de vie, en les mettant régulièrement au contact de leur environnement. Des recherches ont démontré que cette habitude développe leur curiosité et leur intelligence. Ces futurs citoyens éco-responsables auront appris à aimer la faune et la flore. Ainsi, quand ils grandiront, ils retrousseront leurs manches pour résoudre les problèmes écologiques de leur propre initiative. C’est pourquoi, l’ADEME propose de vous envoyer gratuitement des quiz sous forme d’un jeu de cartes intitulé t’es COP ou pas COP ?”. Ce divertissement permet de comprendre les enjeux de la COP 21 tout en s’amusant. Pour le recevoir directement dans votre boite aux lettres, il suffit d’envoyer un mail à l’adresse suivante : mtaterre@ademe.fr.

Qu’est-ce que l’ADEME ?

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie dépend des ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’Innovation. C’est un établissement public chargé d’assister les politiques publiques dans leur transition énergétique. Sur son site, il prodigue des conseils d’experts et publie régulièrement des photos et des vidéos. Vous pouvez aussi y partager vos expériences sur l’espace de discussions dédié.

Les quiz

Plusieurs thèmes sont abordés : la planète, l’alimentation, la consommation, l’énergie, les déchets et les transports. Le jeu comporte 78 cartes avec un “quiz de la grenouille !”.
Voici un exemple de questions posées :
Quel archipel risque d’être rayé de la carte du fait de la hausse du niveau des mers ?

  • A- Tuvalu.
  • B- Sri Lanka.
  • C- Les Bahamas.

Voici la réponse : A- Tavalu.

L’effet papillon du réchauffement climatique

Le thermomètre mondial grimpe de 2 degrés ? « Pas de quoi fouetter un chat ! », me diriez-vous. Et pourtant, ce petit coup de chaud peut avoir des effets dévastateurs sur la biodiversité et le climat :

  • Fonte des glaciers et terres qui disparaissent sous la montée des eaux.
  • Multiplication des évènements météorologiques exceptionnels (ouragans, cyclones, inondations, sécheresse).
  • Feux de forêts de plus en plus fréquents.
  • Migration de plusieurs millions de réfugiés climatiques avec une explosion de la précarité et de la pauvreté. Imaginez l’impact politique et social de tels mouvements de populations.
  • Propagation de maladies.
  • Écosystème fragilisé. De nombreuses espèces menacées seront éradiquées définitivement de la surface de la terre.
  • Acidification de l’eau.

Pour en savoir plus sur le changement climatique, cliquez ici.

Qui est responsable de la pollution atmosphérique ?

La réponse est simple : nous sommes tous coupables !
Essayons de comprendre un peu comment tout ça fonctionne.
Le soleil chauffe notre globe terrestre. Une partie du rayonnement est absorbée par la terre et le reste est réfléchi vers l’univers. La vapeur d’eau et les gaz à effet de serre emprisonnent cette chaleur censée se rediriger vers l’espace. C’est pourquoi une émission excessive des GES entraîne une augmentation de la température mondiale. Depuis 1750 (date du début de la 1re révolution industrielle), la concentration en gaz carbonique a augmenté de 31 % et celle en méthane de 150 %. Les émanations les plus incriminées sont :

  • Le dioxyde de carbone.
  • Le méthane.
  • Le peroxyde d’azote.
  • L’hexafluorure de soufre.
  • L’hydrocarbure perfluoré.
  • Le trifluorure d’azote.

Quel est le rôle de la COP ?

L’acronyme COP vient de l’anglais Conference of Parties, c’est-à-dire la conférence internationale des parties ayant ratifiés la convention-cadre des nations unies en 1995. 195 pays, l’Union européenne et de nombreux scientifiques se réunissent annuellement pour adopter des décisions permettant de lutter contre le réchauffement climatique. La COP 21 de Paris a abouti à un accord limitant la hausse de la température à 2 °C jusqu’en 2100. La COP 24 qui a eu lieu ce mois-ci n’est pas réellement parvenu à mettre en place de nouvelles directives. Elle a seulement rendu opérationnelles les dispositions prises lors du dernier accord.


Bons plans I.E.F. : Retrouvez un nouveau bon plan tous les lundis matins, à 7h.

Pour partager vos bons plans IEF : bons-plans-ief@vivreenfamille.org

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.