Les jeux vidéos en IEF (Instruction En Famille) – Les points positifs des jeux en ligne

Les jeux vidéos en IEF

Beaucoup d’adolescents instruits en famille sont passionnés par les jeux vidéos et le monde de l’informatique en général. C’est un moyen comme un autre de sociabiliser, au travers des échanges avec les autres joueurs.

Continuer la lecture de « Les jeux vidéos en IEF (Instruction En Famille) – Les points positifs des jeux en ligne »

[DIVORCE] Le choix du mode d’instruction revient à quel parent ?

Que ce soit pour aller d’une école publique vers une école privée, d’une école vers l’Instruction En Famille, le choix de l’instruction doit être décidé par une personne bénéficiant de l’autorité parentale sur l’enfant.

 

En France, les parents d’enfants âgés entre 6 et 16 ans ont plusieurs solutions pour instruire leurs enfants. Idéalement et le plus souvent, c’est un choix que les parents prennent ensemble.

En cas de divorce, si un parent n’est pas d’accord avec le choix de l’autre parent, les parents pourront alors donner la décision du choix d’instruction à un juge, qui en fonction de l’âge et les capacités physiques et psychologiques de l’enfant, prendra la décision qu’il jugera la plus adaptée. Peu importe que ce soit le parent hébergeant (celui qui a le + de temps de garde, et donc celui à qui l’enfant est à charge administrativement)  ou le parent non-hébergeant (celui qui a 1 week-end sur deux, par exemple) qui fait la demande ; les deux parents ont autant de poids dans la prise de décision puisqu’ils ont tous les deux l’autorité parentale.

En général, c’est la situation qui était d’actualité avant le divorce, qui fait choix.

 

Par exemple :

L’enfant était scolarisé avant le divorce. Continuer la lecture de « [DIVORCE] Le choix du mode d’instruction revient à quel parent ? »

Un ado en IEF participe au jeu des 1000€ (France Inter, le 11/04/2018)

Le mercredi , c’est le spécial jeune du jeu des 1000€ sur France Inter !

Dans l’édition spécial jeune du 11 avril 2018, dans le département de l’Aude, au nord-est de Carcassonne, dans la petite commune du Caunes-Minervois, a été accueilli un jeune ado qui pratique l’IEF (Instruction En Famille) niveau 4ème, sans le CNED, avec sa mère. Continuer la lecture de « Un ado en IEF participe au jeu des 1000€ (France Inter, le 11/04/2018) »

Votre famille fait croire au père-noël à votre enfant et ça vous gène.

(une mère à son enfant)
Mon amour,

Dans une histoire pleine d’imagination, dans un livre plein de paillettes et de magie, il y a la fameuse histoire du père-noëlTu en as déjà entendu parler, n’est-ce pas ? Tu as déjà entendu parler du père-noël, des rennes, du traîneau, de la poudre magique, des cadeaux ? Papa la connait par cœur, lui, il n’a même plus besoin du livre, pour la raconter. C’est Papa qui te l’a raconté, à toi ? C’est une très belle histoire, n’est ce pas ? Papa aussi, lorsqu’il était enfant, ses parents le lui ont raconté. Et c’est parce qu’il a tellement adoré cette histoire, qu’il souhaite te la partager également. 

Tu sais, quand Papa était petit comme toi, eh bien tellement Papi et Mamie ont bien raconté l’histoire que Papa croyait que c’était vrai (pfff, rires) ! Tu te rends compte !? Pendant des années, pendant longtemps longtemps, il a cru que c’était vrai. Toi, tu penses vraiment que les rennes savent voler ? Tu penses vraiment qu’un gros monsieur barbu peut passer dans une cheminée ? (rires) Tu penses vraiment qu’un seul Monsieur peut faire le tour de la Terre en une seule nuit pour donner des cadeaux à tout le monde ? :-O C’est un vrai farceur celui qui a écrit ce livre, n’est-ce pas ? Il y a vraiment beaucoup de maisons ! Et en plus, certaines n’ont même pas de cheminée. Moi, je n’y crois pas. Papa y croyait, lui. Et ses parents l’ont laissé y croire. Ils lui disaient même que c’était vrai, dans la vraie vie. Aujourd’hui Papa sait que cela est raconté uniquement dans un livre, dans une histoire. Il veut quand-même te raconter la même histoire, tellement il l’a aimé. Tu sais, une histoire, comme dans les livres. Sauf que Papa a oublié de te dire que c’était une blague, une histoire, une invention, de l’imaginaire. C’est bientôt Noël et dans cette période, les adultes adorent faire une géante blague et faire croire à tout le monde que ça existe vraiment. C’est pour ça qu’il y a plein de décorations partout. Allez, on joue le jeu ? Nous aussi on fait semblant d’y croire ? On fait comme si c’était vraiment vrai ? C’est une sacré bonne blague ! Même Papi et Mamie vont sûrement te dire que le père-noël va venir, pour rigoler, tu verras 😉 Parce qu’en fait ce sont les adultes qui donnent des cadeaux, la nuit, pour faire une surprise ! Tu le savais ? Est-ce que toi aussi tu veux fabriquer un cadeau pour les membres de ta famille ? Tu veux aussi leur faire croire que c’est le père-noël qui l’a fait fabriquer par ses lutins ? Allez, viens, on va voir s’ils le croient vraiment (coup d’œil complice) :p

Découverte naturelle de la lecture par l’enfant

Pourquoi apprend-on à lire ?

On apprend à lire pour comprendre, s’intégrer, durant toute notre vie, dans un monde où l’écriture est omniprésente. C’est indispensable pour comprendre et participer au monde qui nous entoure : que ce soit les enseignes des magasins, les panneaux de circulation, les documents administratifs ou simplement les e-mails : partout on nous demande de savoir lire et écrire. La lecture donne accès à toutes sortes d’informations et une fois que l’on sait lire, on devient d’ailleurs plus autonomes dans nos apprentissages. Aussi, l’écriture permet de communiquer avec le reste du monde.

Comment faire pour “apprendre à lire” à mon enfant ?

Continuer la lecture de « Découverte naturelle de la lecture par l’enfant »

IEF Le film : Bande annonce – (Hélène Douay)

Nous sommes heureux et fiers de vous faire découvrir la belle Hélène Douay et son film dédié à l’IEF.

Hélène Douay est photographe, vidéaste, voix-off et maman d’une fille née en 2008 qui est déscolarisée depuis 2016.

Elle monte un film qui casse les mythes et les clichés souvent entendus à propos de l’IEF. Elle souhaite faire connaître la réalité de l’instruction en famille. Continuer la lecture de « IEF Le film : Bande annonce – (Hélène Douay) »

Choix de l’instruction : Subi ou choisi ?

Est-ce que choix de l’instruction rime avec conditionnement et désinformation ?

Nous héritons tous d’un modèle éducatif parental et sociétal, que nous absorbons par le phénomène de l’exemplarité : on reproduit, plus ou moins consciemment, plus ou moins volontairement, ce qui nous a été montré et appris.

Lorsque nous devenons à notre tour parents, nous prenons le temps de faire connaissance avec ce nouveau rôle qui est le nôtre. Il est alors possible de conserver la même posture que nos parents avaient choisie pour nous, soit entièrement soit en en modifiant quelques points. On peut aussi, au contraire, complètement changer de point de vue et opter pour une posture opposée, ou bien encore faire un mélange des genres et créer notre propre méthode.

Néanmoins, même si la volonté de changer peut être présente, la majorité des parents répète encore très souvent les schémas reçus dans leur propre enfance. En effet, il n’est pas toujours simple de changer de mode éducatif :  de vieux réflexes ancrés en nous viennent brouiller nos idées, ou bien s’opposer peut-être à celles de notre conjoint.e, qui vit aussi son propre cheminement intérieur. En outre, il existe encore de nos jours un réel problème d’information – et les divers organes censés véhiculés l’information, justement, n’y sont pas étrangers – en matière de droit et de possibilités quant à l’instruction de nos enfants.

Posons-nous les bonnes questions : quel genre d’instruction souhaitons-nous pour nos enfants ?

Souhaitons-nous offrir le même genre d’instruction que celle dont nous avons bénéficié ? Allons-nous suivre pour nos enfants le chemin dicté par nos parents lorsque nous-même étions enfants ? Pensons-nous qu’il soit trop difficile de sortir du modèle  parental ? Trop dur de s’en défaire ?

Tant que nos enfants sont encore des enfants, il est toujours temps de nous poser quelques questions et de faire des recherches sur le sujet.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, si vous manquez de temps, ou peut-être ne savez pas trop par où commencer, lisez la suite : nous nous sommes posé ces questions pour vous, et vous présentons nos réponses et réflexions sur ces sujets.

Choisissez-vous ou subissez-vous un type d’instruction pour vos enfants ?

En France, c’est désormais un fait : l’instruction est obligatoire entre 3 et 18 ans. Il appartient aux parents de veiller à ce que leur.s enfant.s dispose.nt de divers moyens leur permettant d’atteindre les exigences du socle commun avant l’âge de fin d’instruction.

Pour se faire, plusieurs solutions autres qu’une scolarisation classique sont possibles. Votre enfant est-il au courant que plusieurs modèles d’instruction existent ? L’êtes-vous vous-même ? En avez-vous discuté avec votre enfant ? Et vous, êtes-vous au courant de toutes les possibilités qui s’offrent à vous ? Nous vous en présentons ici quelques-unes : Continuer la lecture de « Choix de l’instruction : Subi ou choisi ? »

Familles recomposées : Choisissez un nom pour votre maison

Article et données mises à jour le : 27 mars 2020

 

  • Nom de famillenom masculin (latin nomen, -inis), un nom de famille en France est un mot attribué à une famille pour la distinguer des autres familles composant un groupe social.

 

Au sein d’une famille recomposée de 4 personnes, il peut y avoir 4 noms de famille différents.

Alors êtes-vous quand même une vraie famille ? Formez-vous donc une seule et unique famille ?

Et vos enfants, comment le perçoivent-ils ? Continuer la lecture de « Familles recomposées : Choisissez un nom pour votre maison »

Vous ne pouvez pas remplir le réservoir de votre enfant si le vôtre est vide

Si vous n’avez pas rempli votre propre réservoir d’amour, vous aurez bien du mal à remplir celui de votre enfant.

Il y a plus d’un mois, nous vous avions donné plusieurs pistes pour remplir le réservoir affectif de votre enfant. Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques clés pour vous-même. Pour VOUS remplir d’amour et d’énergie positive. Vous allez apprendre à vous rendre plus disponible. Rappelez-vous les jours où vous êtes débordé·e, vous pouvez parfois vous sentir démuni·e, incapable de proposer de belles idées pour accompagner votre enfant et du coup vous culpabilisez parce que vous n’avez pas l’énergie que vous souhaiteriez avoir. Toute l’énergie nécessaire pour votre enfant. Voici donc diverses possibilités pour remplir votre propre réservoir : Continuer la lecture de « Vous ne pouvez pas remplir le réservoir de votre enfant si le vôtre est vide »